• ADN
Notions de base de l’ADN
Notions de base de l’ADN

Génétique 101

Notre corps est composé de cellules. Le siège de chaque cellule est le noyau. À l’intérieur de chaque noyau se trouve une copie identique du manuel d’instruction unique pour VOUS, écrit dans l’ADN. Il y a plus de 30 billions de cellules dans notre corps et, dans chaque noyau, se trouve une copie de votre ADN.

Aucun autre ADN n’est identique au vôtre. Donc, si vous savez lire votre ADN, vous pouvez en apprendre beaucoup sur qui vous êtes vraiment.

Hériter de l’ADN

50% de notre ADN vient de notre mère et 50% vient de notre père. Ils ont chacun reçu 50% de l’ADN de leur mère et 50% de leur père. Donc, lorsque nous examinons votre ADN, nous examinons la moitié de votre mère et la moitié de votre père, soit environ 25% de chacun de vos grands-parents, ou 12,5% de chacun de vos arrière-grands-parents. En d’autres termes, en regardant votre ADN, nous pouvons voir des petits morceaux de tous vos ancêtres qui, ensemble, vous ont donné la combinaison exacte d’ADN que vous avez aujourd’hui.

Source :  Université Sciences de la santé de l’Arizona

Partager de l’ADN

Il s’ensuit que deux personnes, qui ont hérité de l’ADN de la même source, auront un ADN commun. Par exemple, une fille qui a reçu 50% de l’ADN de sa mère et 50% de l’ADN de son père, partagera une partie du même ADN que son frère, qui a également hérité de la moitié de l’ADN de chaque parent. Les frères et sœurs peuvent avoir hérité 50% diffèrent de l’ADN de chaque parent ; ainsi les frères et sœurs n’ont pas un ADN identique mais ils ont environ 50% en commun.

 

Cela signifie que vous avez 50% de votre ADN en commun avec votre mère, 50% en commun avec votre père, et 50% en commun avec chacun de vos frères et sœurs. Deux échantillons d’ADN anonymes avec un chevauchement de 50% peuvent montrer une relation frère et sœur, ou un enfant et un parent. Pour identifier la relation, nous examinons d’abord le sexe des échantillons. Les hommes ont un chromosome Y dans leur échantillon d’ADN que les femmes n’ont pas. Ensuite, nous regardons l’âge du donneur d’échantillon, si nous le connaissons. Cet élément n’est pas écrit dans l’ADN lui-même. Connaître ces trois éléments d’information – la quantité d’ADN en commun entre les deux échantillons (dans notre exemple 50%), les sexes et l’âge des personnes testées – suffit à donner une bonne estimation de la relation entre les deux échantillons. Par exemple deux personnes ayant 50% d’ADN en commun, étant toutes les deux de sexe féminin avec une différence d’âge de 30 ans, sont très probablement mère et fille.

L’ADN et vous

Votre ADN est votre propre code – la couleur de vos yeux, la couleur de vos cheveux, votre taille, même le fait que vous détestez le goût de la coriandre, sont écrits dans votre ADN. C’est pourquoi deux personnes ayant un ADN commun ont des caractéristiques communes. Plus d’ADN vous avez en commun, plus nombreuses seront les caractéristiques que vous pouvez avoir en commun. Si on vous a toujours dit que vous ressemblez à votre mère, ou que vous avez le nez de votre père, ou que des personnes qui n’ont jamais rencontré vos frères et sœurs savent que vous êtes apparentés dès qu’ils les rencontrent, vous savez maintenant pourquoi !

L’ADN et votre famille

Alors que vous avez une grande partie d’ADN en commun avec vos parents proches, vous avez également une plus petite partie en commun avec les parents plus éloignés. Deux cousins ​​éloignés qui ne se sont jamais rencontrés mais ont un ancêtre commun auront en commun un petit fragment d’ADN hérité de cet ancêtre. C’est la base de l’utilisation des tests d’ADN pour découvrir des parents que vous ne connaitriez pas autrement.

La quantité de l’ADN en commun dépend du nombre de générations vous séparant de l’ancêtre commun. Combiné avec notre énorme base de données d’arbres généalogiques où nous avons les types d’indices discutés ci-dessus (tels que le sexe et l’âge), MyHeritage ADN réunit des familles dans le monde entier. Découvrez les histoires d’utilisateurs ici sur MyHeritage Stories.

L’ADN et le passé de votre famille

Autrefois, les gens ne se déplaçaient pas autant que nous le faisons aujourd’hui. Souvent les gens se mariaient et mouraient là-même ou ils étaient nés. C’est parce qu’ils ont épousé des personnes de leur région, et ont eu des enfants qui se sont ensuite mariés dans la même région, qu’une corrélation peut être observée entre l’ADN et l’emplacement géographique. Cela est particulièrement vrai pour les endroits géographiquement isolés comme l’Irlande.

Parfois, cet héritage d’ADN insulaire n’est pas nécessairement géographique – il peut être culturel. Par exemple, les juifs ou les chrétiens mennonites se sont mariés et ont eu des enfants au sein de leurs propres groupes, génération après génération, créant une corrélation entre l’ADN et l’identité culturelle.

Lorsque vous faites un test ADN de MyHeritage, nous comparons votre ADN à nos modèles d’ADN de différentes ethnies pour voir à quelles ethnies vous correspondez. L’estimation ethnique de MyHeritage comprend 42 ethnicités.

 

URL is copied to your clipboard.