URL is copied to your clipboard.

Comment utiliser le Comparateur de Chromosomes en généalogie ?

Comment utiliser le Comparateur de Chromosomes en généalogie ?

Les comparateurs de chromosomes tels que le Comparateur de Chromosomes de MyHeritage Tout-en-Un sont des outils passionnants qui peuvent vous permettre de surmonter les obstacles dans le cadre de votre recherche généalogique, développer votre arbre généalogique et tirer le meilleur parti de vos correspondances ADN.

Qu’est-ce qu’un Comparateur de Chromosomes ?

Les comparateurs de chromosomes sont des outils qui vous permettent de voir des segments d’ADN ou des séquences d’ADN uniques sur les chromosomes, que vous partagez soit avec une correspondance génétique ou avec un ensemble de correspondances génétiques. Les résultats sont généralement affichés sous formes de 23 bandes, représentant vos 23 chromosomes, avec des sections colorées indiquant les segments partagés. Grâce au comparateur de chromosomes, vous pouvez clairement voir où commencent et finissent les segments partagés spécifiques.

Pourquoi le Comparateur de Chromosomes est-il utile en généalogie ?

La généalogie génétique, c’est-à-dire l’analyse des résultats de tests ADN dans le but de comprendre les liens de parenté généalogiques, est un outil de développement de votre arbre généalogique. Il peut s’agir d’un moyen efficace pour faire progresser votre recherche lorsque d’autres méthodes que vous avez essayées ont échoué.

Vos correspondances ADN constituent le meilleur point de départ pour la recherche généalogique. Les comparateurs de chromosomes vous permettent de voir quelles sont les parties de votre ADN que vous partagez avec chacune de vos correspondances génétiques et pas uniquement la quantité d’ADN que vous avez en commun. Est-ce que vous partagez des segments d’ADN spécifiques avec plusieurs correspondances ? Ces segments d’ADN sont-ils directement adjacents l’un à l’autre ? Ces informations peuvent fournir des indices supplémentaires qui peuvent vous aider à développer votre arbre généalogique et surmonter les obstacles.

Que pouvez-vous voir dans le Comparateur de Chromosomes ?

Vous avez 23 paires de chromosomes. Dans chaque paire, vous avez hérité un chromosome de votre mère et un chromosome de votre père. Bien que les chromosomes sont étroitement enroulés dans le noyau des cellules à un niveau microscopique, si vous deviez les poser en ligne les uns contre les autres, chaque paire pourrait être rangée de la plus grande à la plus petite et numérotée de 1 à 23. La dernière paire de chromosomes constitue les chromosomes sexuels, c’est-à-dire soit XX soit XY. Certains comparateurs de chromosomes montrent uniquement les paires autosomiques, c’est-à-dire les chromosomes 1 à 22. En outre, certains comparateurs de chromosomes affichent deux bandes pour chaque paire de chromosomes (l’une représentant le chromosome maternel et l’autre représentant le chromosome maternel) tandis que d’autres comparateurs affichent une seule bande pour représenter la paire. Le Comparateur de chromosomes MyHeritage utilise actuellement cette dernière méthode, c’est-à-dire une simple représentation graphique avec ses avantages et contraintes respectifs.

Les comparateurs de chromosomes montrent quels sont les segments de votre ADN (ou de l’ADN de la personne dont vous gérez le kit) que vous partagez avec la correspondance génétique que vous évaluez. Si vous comparez un parent et un enfant dans un comparateur de chromosomes qui montre une bande séparée pour chaque chromosome, l’image montrera une bande colorée continue pour chaque chromosome hérité du même parent. Si le comparateur de chromosomes affiche une seule bande pour représenter chaque paire de chromosome, chaque bande sera colorée pratiquement dans sa totalité. Cela le fera paraître comme une correspondance à 100 %, alors qu’il s’agit en réalité d’une correspondance à 50 %, car un chromosome entier dans chaque paire a été héritée de chaque parent.

Comparaison d’un parent et d’un enfant dans le Comparateur de Chromosomes de MyHeritage

Les comparaisons entre parent-enfant et entre vrais jumeaux sont les seules qui vont montrer des segments d’ADN partagés continus sur tous les chromosomes. En dehors de ces liens de parenté, la quantité d’ADN partagée varie en raison d’un procédé aléatoire appelé la recombinaison. La recombinaison remanie l’ADN de chaque génération et morcèle les segments d’ADN partagé. Par exemple, les deux chromosomes de chaque paire héritée de la mère d’une personne sont rompus et recombinés avant d’être transmis à l’enfant. Par conséquent, au sein de chaque paire, le chromosome maternel dont l’enfant hérite contiendra une partie de l’ADN de sa grand-mère maternelle et une partie de l’ADN de son grand-père maternel.   

Si vous comparez des cousins germains maternels dans un comparateur de chromosomes, seuls les segments qu’ils ont en commun, hérités d’un ancêtre commun, seront colorés. Il est possible que vous avez héritier d’un plus long morceau d’un des vos grand-parents que votre cousin germain : la région colorée signale uniquement les segments d’ADN qui sont partagés. De même, vos cousins au second degré peuvent hériter de certains segments en commun de chacun de vos grand-parents communs, de certains segments dont vos cousins ont hérité mais pas vous et d’autres segments dont vous avez hérités tous les deux.

En quoi cette information peut-elle utile en généalogie ?

Chacun de vos segments a été hérité de l’un de vos ancêtres. En comparant les segments partagés de correspondances génétiques via des comparateurs de chromosomes, vous pourriez être en mesure de déduire quels ancêtres vous avez en commun et de quelle façon vous êtes apparentés. Certaines de ces conclusions peuvent même mener à des découvertes dans la recherche de votre généalogie en vous permettant de retracer les chemins de parenté exacts lorsque ces derniers ne sont pas documentés.

Longueur du segment :
Des segments plus longs, souvent associés à d’autres segments plus courts, indiquent un lien de parenté plus proche entre vos correspondances génétiques et vous. Si le lien de parenté estimé indique qu’une correspondance devrait être proche mais que l’ADN partagé comporte de nombreux de segments courts, cela pourrait indiquer que l’ADN partagé entre vous et votre correspondance provient d’une communauté endogame ou de plusieurs ancêtres communs distants. Vous pourriez essayer de déterminer, par exemple, lequel de vos cousins au quatrième ou sixième degré parmi vos correspondances sont en réalité les plus proches de vous. Examinez la longueur des segments : ceux possédant les segments communs les plus longs sont probablement plus rapprochés que ceux qui ont des segments communs plus courts.

Comparaison de cousins au second degré dans le Comparateur de Chromosomes de MyHeritage, illustrant la longueur des segments attendue pour ce lien de parenté

Correspondances descendantes d’autres correspondances :
Nous encourageons fréquemment les membres d’une famille à procéder à des tests ADN, il est donc très fréquent de trouver des descendants de correspondances au sein d’une liste de correspondances. Si une de vos correspondances partage avec vous uniquement des segments identiques et plus courts qu’une autre correspondance, aux mêmes positions du génome, la première correspondance pourrait être un descendant de la seconde correspondance. Si vous déterminez que deux correspondances génétiques sont probablement père et fils, vous pouvez vous concentrer uniquement sur l’ADN partagé du père, car le fils a hérité uniquement de la moitié de l’ADN de son père et est donc moins utile à votre recherche. Si vous essayez de joindre le père pour collaborer et lui poser des questions sur son histoire familiale, vous pouvez atteindre le fils dans l’espoir qu’il puisse vous mettre en contact avec son père.

Comparaison entre une personne et une paire de correspondances génétiques qui sont père et fils

Segments triangulés :
Si vous et deux correspondances partagez un segment (hérité d’un ou de plusieurs ancêtres communs), vous avez un segment triangulé. Il existe différents outils en ligne qui peuvent faciliter cette analyse triangulée. Les comparateurs de chromosomes de chaque entreprise peuvent afficher les segments triangulés de manière différente. Par exemple, si vous avez sélectionné plusieurs personnes à comparer, il est possible que les segments triangulés de toutes les correspondances comparées soient les seuls affichés. Dans le Comparateur de Chromosomes de MyHeritage, les segments triangulés sont encadrés. Soyez systématique dans vos comparaisons pour garantir qu’aucun segment triangulé ne soit négligé. Identifiez les débuts et les fins des segments partagés de tous les membres de l’ensemble de la comparaison triangulée. Les segments triangulés peuvent vous aider à déterminer quel est le lien entre vos correspondances génétiques et vous. Par exemple, vous vous demandez peut-être si une correspondance génétique est une correspondance maternelle ou paternelle. Comparez les segments d’ADN qu’ils ont en commun avec vous et avec les autres correspondances dont vous connaissez le lien de parenté avec vous. S’ils sont communs et situés au même emplacement, vous pouvez déterminer de quel côté de la famille ils viennent.

Segment triangulé d’ADN partagé entre une personne principale et 3 de ses correspondances génétiques (encadré). Les segments colorés situés hors du cadre sont partagés entre la personne principale et au moins une correspondance génétique, mais pas par la totalité du groupe de comparaison

Groupes triangulés (« Groupes ») :
Tous ceux qui partagent avec vous des segments triangulés peuvent être rassemblés dans un groupe triangulé, plus simplement appelé groupe. Cela vous permet de déterminer si la trace d’un ancêtre commun spécifique peut être retrouvée pour les segments qui se chevauchent. Il est très utile d’avoir des correspondances génétiques dans ce groupe triangulé à chaque étape du parcours vers la recherche de l’ancêtre commun. Par exemple, si vous avez un arrière-arrière-arrière-grand-parent, essayez d’inclure un cousin germain, un cousin au 2e degré, un cousin au 3e et au 4e degré issus votre ligne directe. Cela permettra de confirmer la validité de votre groupe triangulé et d’identifier votre ancêtre commun avec certitude.

Cartographie chromosomique :
Si vous avez suffisamment de segments partagés parmi vos différents cousins proches, vous pouvez assigner des segments spécifiques pour connaître vos ancêtres. Pour savoir quels segments sont hérités via votre grand-père maternel par rapport aux segments hérités via votre grand-mère maternelle, vous pouvez grouper et trianguler les segments avec les cousins proches et les parents collatéraux (ancêtres non directs) des individus en comparant les segments partagés. Si vous avez suffisamment de segments partagés parmi les différents cousins proches, vous pourriez même être en mesure d’identifier les points de recombinaison de vos segments ancestraux. Votre héritage peut être cartographié sur une carte chromosomique, montrant de quels ancêtres vous avez hérité des segments spécifiques d’ADN. Un carte comme celle-là peut vous aider lorsque vous comparez des nouveaux cousins génétiques inconnus pour déterminer leur lien de parenté probable. S’ils présentent des correspondances de façon consistante dans les mêmes régions que celles attribuées précédemment à un ancêtre particulier, vous pouvez émettre l’hypothèse qu’ils descendent aussi de cet ancêtre cartographié ou d’un ancêtre de cet ancêtre cartographié.

Segments opposés se chevauchant :
Si, quand vous comparez deux correspondances séparément dans un comparateur de chromosomes, ils présentent tous les deux des correspondances avec vous aux mêmes emplacements sur un chromosome, mais ne partagent pas le même segment entre eux, c’est parce que l’un est lié via votre côté maternel et l’autre est apparenté via votre côté paternel. Si vous pensez que deux correspondances sont apparentées via votre mère et que pourtant ils n’ont pas de segments partagés, cela signifie que vous avez hérité de l’ADN en commun avec une correspondance via votre mère, tandis que l’ADN hérité que vous partagez avec l’autre correspondance vient du côté de votre père. Cela ne signifie pas que les deux correspondances ne sont pas aussi liées entre elles d’une façon ou d’une autre, comme cela arrive régulièrement dans les communautés qui se marient entre elles.

Correspondance paternelle en rouge et correspondance maternelle en jaune, illustrant un segment opposé se chevauchant sur le chromosome 13. Remarquez que les segments se trouvent dans le même emplacement du génome, mais ne sont pas triangulés

Segments directement adjacents :
Si, sur le comparateur de chromosomes, une correspondance génétique montre un segment qui finit directement là où commence un autre segment de correspondance, il est probable que ces segments soient apparentés du même côté de la famille (soit tous deux maternels, soit tous deux paternels). Ils pourraient aussi varier au niveau de votre couple d’ancêtres le plus proche, l’un étant apparenté à la mère et l’autre au père. Cela peut être expliqué par le fait que lors de la recombinaison, la rupture des chromosomes après qu’ils échangent l’information alterne entre le chromosome maternel et paternel. Ce point d’intersection est appelé point de recombinaison. Si vous avez une correspondance qui est une correspondance connue de la lignée de votre père et une autre correspondance dont le lien de parenté est inconnu, et que les deux montrent des segments directement adjacents en comparaison à votre ADN, il est probable qu’ils proviennent tous deux de la même lignée.

Segments immédiatement adjacents, comparant une personne et deux correspondances génétiques maternelles.

Commencer

La meilleure manière de comprendre le Comparateur de Chromosomes est de commencer par l’utiliser. Démarrez par tous les liens de parenté entre vous et vos correspondances génétiques et familiarisez-vous avec la longueur de segment appropriée pour les liens de parenté connus, identifiez les segments directement adjacents et les segments triangulés, et formez les groupes triangulés (groupes) de correspondances. Peut-être prendrez-vous plaisir à reconstituer le puzzle de votre chromosome et déciderez-vous de cartographier vos chromosomes jusqu’à vos ancêtres confirmés génétiquement les plus éloignés.

URL is copied to your clipboard.