Comment interroger vos parents ?

Comment interroger vos parents ?

Si vous partez à la recherche de vos racines familiales, il ne fait aucun doute que le voyage sera très enrichissant. En savoir plus sur qui étaient vos ancêtres vous permet de mieux comprendre qui vous êtes maintenant, et vous offre les outils permettant de créer un avenir meilleur pour vous et votre famille.

Quand vous vous attelez à la tâche, le chemin pour y arriver peut paraître colossal. Il y a tellement à apprendre et tellement de travail à faire. Comment trouverez-vous les informations dont vous avez besoin ? Comment allez-vous les consigner pour garantir qu’elles sont précises et qu’elles seront conservées pour les générations futures ? En tant que généalogiste, vous devrez apprendre un large éventail de compétences. Vous deviendrez historien, psychologue, cartographe, chercheur, linguiste et paléographe, le tout-en-un.

Nous allons aborder comment interroger les parents afin de recueillir les informations nécessaires pour votre arbre généalogique et particulièrement les membres de votre famille âgés.

Comment interroger les parents ?

Interroger vos parents âgés est le point de départ idéal si vous envisagez de rechercher le passé de votre famille. Les personnes âgées de votre famille comportent dans leurs mémoires une abondance de renseignements utiles ; et il est temps de le préserver.

Il est préférable de commencer par votre parent vivant le plus âgé pour saisir les informations uniques que seul lui peut fournir. Il se pourrait, cependant, que vous ayez un autre parent plus jeune qui a déjà fait quelques recherches généalogiques et recueilli des informations sur la famille. Ces personnes sont des mines d’or ! À mesure que vous progressez dans votre recherche, vous pourriez en trouver plusieurs d’entre elles. Vous pourrez corroborer les informations acquises, comparer vos notes, partager vos documents et histoires familiales et recopier l’un sur l’autre vos arbres généalogiques respectifs.

Ne vous arrêtez pas non plus à un seul membre de la famille. Les grand-oncles, grand-tantes, cousins et parents plus distants peuvent aussi constituer une mine d’informations. Faites une liste des membres de la famille que vous souhaiteriez interroger et classez les par ordre de priorité en commençant par les plus âgés.

Si vous vivez loin, vous ne pourrez peut-être pas mener vos interviews en personne, et même si vous envisagez de leur rendre visite bientôt, commencez par les interroger au téléphone.

Préparation de l’interview

Prévoyez suffisamment de temps pour l’interview. Cela pourrait prendre plusieurs séances de quelques heures chacune. Le nombre et la longueur des séances dépendront de nombreux facteurs : la santé et la vigueur de votre interlocuteur, par exemple et la quantité d’informations qu’il a à partager. Plus vous avez de temps, mieux c’est.

Cependant, pour tirer le meilleur parti du temps passé avec votre parent, c’est une bonne idée de préparer l’interview à l’avance. Préparez vos questions et l’équipement nécessaire et, si possible, demandez à vos parents, s’ils peuvent rechercher des documents familiaux et des photos ou voir s’ils peuvent s’en procurer dans leur entourage et les avoir sous la main lors de votre visite.

Équipement dont vous pourriez avoir besoin :

  • Un cahier et un stylo.
  • Un enregistreur vocal ou une caméra vidéo. Enregistrer l’interrogatoire vous permet de ne pas devoir prendre de notes et vous garantit de ne manquer aucun détail. En outre, une vidéo de grand-mère racontant ses histoires de famille pourrait être un atout précieux pour vous et vos descendants. L’application mobile de MyHeritage gratuite a une fonctionnalité d’enregistrement audio qui vous permet d’ajouter directement les enregistrements à votre arbre généalogique familial MyHeritage. Les enregistrements effectués sur l’application sont stockés sur le profil de la personne que vous interrogez et on peut y accéder à tout moment sur le site familial ou sur l’application mobile.
  • Un appareil photo numérique et un scanner. Ceux-ci permettent de consigner facilement les souvenirs des documents et de faire des copies des photos et documents familiaux. Vous pouvez même utiliser votre smartphone comme scanner, ce qui est facile sur l’application mobile MyHeritage. Notre fonctionnalité de scanner numérique permet de créer des images de très haute qualité à partir de photos ou de documents et vous permet d’y identifier vos parents, d’y ajouter des détails et des descriptions, ainsi que de cataloguer chaque fichier dans la section adéquate de votre arbre généalogique.
  • L’application mobile MyHeritage est un excellent moyen d’enregistrer les parents et de numériser les photos et documents directement dans votre arbre généalogique
  • Une bouteille d’eau ou du thé pour chacun de vous. Vous allez parler beaucoup et vous pourriez avoir la gorge sèche !

Questions générales à poser

Voici quelques exemples de questions que vous pourriez poser à vos parents pour permettre l’ajout de nouvelles informations sur votre arbre généalogique. Souvenez-vous de toujours poser des questions ouvertes, celles-ci vous apporteront beaucoup plus d’informations que des questions qui peuvent être répondues simplement par oui ou non.

  •  Où êtes-vous né(e) ? Quelle est la première maison dont vous vous souvenez ?
  •  Où sont nés vos parents ?
  • Avez-vous, soit vous, soit votre famille, déménagé ou émigré au cours de votre vie ? D’où à où, et quand ?
  • Combien de frères et sœurs avaient vos parents ? Quels étaient leurs noms ? Savez-vous où ils étaient nés ou d’où leurs parents venaient ?
  •  De quelles histoires de famille vous souvenez-vous ?
  • Quelle était votre langue maternelle ? Quelle langue parlaient vos parents ?
  • Vous souvenez d’un membre de votre famille qui a combattu dans une guerre ? Si oui, quelle guerre ?
  • Que signifient vos noms et prénoms ? Savez-vous pourquoi on vous a appelé ainsi ?
  • Avez-vous changé votre nom au cours de votre vie ? Si oui, pourquoi et quel était votre nom précédent ?
  • Quels étaient les noms et prénoms de vos parents ? Vous souvenez-vous des noms et prénoms de leurs parents ?
  • Comment avez-vous rencontré votre conjoint(e) ?
  • De quoi vous souvenez-vous à propos de la famille de votre conjoint(e) ?

Vous pouvez trouver une liste beaucoup plus longue de questions détaillées à poser dans ce billet, mais n’oubliez pas que bombarder votre parent avec de trop nombreuses questions peut être assommant. Décidez quelles informations sont les plus importantes pour vous et rédiger votre interrogatoire pour mettre l’accent sur ces informations. Lorsque les questions les plus urgents ont été posées, explorez d’autres souvenirs et histoires. Souvenez-vous aussi que certaines personnes ont plus une mémoire visuelle qu’auditive, il peut donc être plus facile pour eux de se souvenir des détails si vous dessiner un arbre généalogique ou si vous regardez des photos de famille ensemble.

Regardez les photos pendant l’interview peut aider les parents à se souvenir des détails

Revoir des souvenirs de famille

Les photos de famille, les objets de famille et autres souvenirs sont certains de nos biens les plus précieux. La plupart des parents âgés seront ravis de les regarder avec vous, et cela pourrait aussi raviver d’autres souvenirs.

Voici certains objets que vous pourriez demander à votre parent de vous montrer ou que vous pourriez apporter vous-même pour stimuler leur mémoire :

  • Photos de famille
  • Lettres et invitations de mariage ou autres événements importants
  •  Extraits de journaux
  •  Documents officiels tels des certificats de naissance, de décès et de mariage
  • Documents scolaires tels que des carnets de notes et diplômes
  • Documents militaires
  • Documents religieux tels que les registres de baptême
  • Objets de famille tels que des bijoux, des objets religieux, des livres et des œuvres d’art
  • Autres objets qui ont une signification personnelle dans le contexte familial

En parcourant ces objets ensemble, demandez à qui ils appartenaient, où et quand ils ont été acquis, pour quoi ils ont été utilisés et si votre parent peut se rappeler des histoires à leur propos. Assurez-vous de prendre des notes organisées (ou d’enregistrer les réponses après avoir décrit l’objet particulier), surtout pour les photos, afin de vous rappeler qui est qui.

Soyez délicat

Souvenez-vous que, bien que beaucoup de personnes âgées apprécient de se remémorer leurs histoires de famille et de les partager, parfois, il peut y avoir des souvenirs sensibles ou douloureux dont il peut être difficile de parler pour votre parent. Il pourrait y avoir des souvenirs traumatiques associés à certains événements ou membres de la famille, ou des sentiments qui pourraient toujours être à vif suite à la perte récente d’un être aimé. Faites de votre mieux pour les soutenir et ne poussez pas trop votre parent s’il semble avoir un moment difficile. Offrez de faire une pause ou de prendre une tasse de thé, et continuez quand ils sont prêts.

Soyez solidaire avec eux et faites régulièrement des pauses ensemble

Avant de partir

Quand vous remballez vos affaires, n’oubliez pas de demander à votre parent s’il y a quelque chose qu’il voudrait ajouter ou qu’il aurait souhaité que vous lui demandiez. Invitez-les à vous appeler ou vous écrire s’ils se rappellent des histoires ou des informations qu’ils voudraient partager plus tard.

Pour résumer

Lorsque vous aurez terminé l’interrogatoire, vous devrez organiser les informations que vous avez recueillies de façon à en faciliter l’accès pour vous et pour les autres. Des sites tels que MyHeritage facilitent l’élaboration d’un arbre généalogique, le stockage de documents et le partage de toutes ces informations avec vos parents. Vous pourriez avoir envie de compiler un album avec ce que vous avez trouvé ; et le parent que vous avez interrogé sera probablement ravi d’en recevoir une copie si vous préparez un album photo numérique.

URL is copied to your clipboard.