URL is copied to your clipboard.

Patrimoine basque : qui sont les Basques ?

Patrimoine basque : qui sont les Basques ?

MyHeritage propose de précieuses collections d’archives historiques sur le patrimoine basque : registres des mariagesbaptêmes, et décès du diocèse de Vitoria, registres paroissiaux catholiques, Espagne, diocèse de Bilbao, 1501-1900, et registres des mariages, baptêmes, et décès de la Navarre.

Mais qui sont les Basques ? Si ces documents se trouvent en Espagne, pourquoi les noms des collections ne sont pas typiques de la langue espagnole ?

Les origines anciennes des Basques

Le peuple basque est peut-être la plus ancienne culture non seulement en Espagne, mais en Europe. Ils descendraient d’agriculteurs néolithiques bien avant l’invasion romaine de la péninsule ibérique, et ils ont conservé leur langue, leur identité et leur culture distinctes en grande partie en raison de leur isolement géographique – la région dans laquelle ils vivent est en grande partie un terrain montagneux accidenté.

La langue basque est d’un intérêt particulier pour les linguistes car elle est unique. La langue n’est liée à aucune autre langue, y compris toutes celles de la famille des langues indo-européennes. Les historiens pensent qu’elle descend de l’aquitani, une langue ancienne parlée dans la région vers 200 avant notre ère. Cela en ferait la langue la plus ancienne d’Europe. Malheureusement, seuls 28% environ des Basques modernes la parlent encore, pour des raisons que nous explorerons plus tard.

Géographie basque

Lorsque nous parlons du Pays basque, il est important de faire la distinction entre les territoires historiques où vivait le peuple basque et ce que nous appelons aujourd’hui les « Pays basque », à cheval sur la France et l’Espagne.

Le peuple basque vivait dans une région qui s’étend entre le nord de l’Espagne et le sud de la France. Il contenait 7 provinces historiques. Seules 3 de ces provinces (Araba, Biscaye et Gipuzkoa) sont incluses dans la Communauté autonome basque moderne, qui est l’une des 17 communautés autonomes de l’Espagne moderne. Une autre des 17 communautés autonomes est la Navarre, qui est également une province basque historique. La Navarre était en fait un royaume basque au Moyen Âge, mais elle a été assimilée à la Castille en 1515, rejoignant ce qui allait devenir une Espagne unifiée.

Une histoire d’oppression

Malheureusement, vivre en minorité en France et en Espagne n’a pas toujours été facile pour les Basques. Alors qu’ils jouissaient de l’autonomie sous la Castille, leur autonomie gouvernementale a été abolie en 1839, ce qui a déclenché un mouvement parmi les Basques pour lutter pour l’autonomie et l’indépendance. Après la guerre civile espagnole, sous la dictature de Franco, la culture et la langue basques ont été durement réprimées. Il est probable qu’une combinaison de cette répression et de cette assimilation avec les populations hispanophones et francophones qui les entouraient ait conduit à la mise en danger de la langue basque. Aujourd’hui, des efforts concertés ont conduit à un renouveau et le nombre de bascophones augmente.

La capitale basque historique de Guernica est malheureusement mieux connue comme l’une des victimes les plus célébres de la guerre civile espagnole, immortalisée dans le célèbre tableau de Picasso représentant l’événement. En raison de son importance culturelle pour les Basques et du fait qu’elle était un symbole de l’identité basque, le général Franco a permis à ses alliés – Hitler et Mussolini – d’essayer une nouvelle tactique de guerre contre Guernica deux ans avant le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale. Le 26 avril 1937, des avions allemands et italiens bombardèrent la ville sans relâche, la réduisant en décombres et faisant des milliers de victimes. Picasso – originaire de Málaga dans le sud de l’Espagne qui a passé la majeure partie de sa vie en France – a peint Guernica pour raconter l’histoire du bombardement. Le tableau est considéré comme l’une des œuvres d’art les plus importantes illustrant la nature horrible de la guerre.

La culture basque

Les Basques sont des chrétiens catholiques depuis des siècles, mais leurs fêtes et leurs croyances ont des racines dans les anciennes religions païennes de leurs ancêtres. Ils ont une forte histoire de danse et de musique folkloriques, jouées avec des instruments traditionnels tels que le txistu et le xirula (des types de flûtes) et le trikixa (une sorte d’accordéon).

En raison du terrain montagneux, l’agriculture était relativement difficile et les Basques prospéraient en grande partie grâce aux spectaculaires côtes atlantiques bordant leurs terres. Cela a donné naissance à une riche culture maritime et à une cuisine traditionnelle qui incorpore beaucoup de fruits de mer. La morue salée en particulier est un aliment culturel important.

Il existe également un sport basque traditionnel appelé jai alai, la pelote basque. Il s’agit d’un jeu rapide qui consiste à faire rebondir une balle dure contre un mur avec un instrument en osier incurvé.

La recherche d’ancêtres basques 

Y a-t-il un nom de famille basque dans votre arbre généalogique? Avez-vous des racines ancestrales dans la région ? Découvrez les collections des documents historiques de MyHeritage de la Communauté autonome basque et de Navarre :

Espagne, diocèse de Vitoria, Index des mariages, 1559–1899

Espagne, diocèse de Vitoria, index des baptêmes, 1535–1903

Espagne, diocèse de Vitoria, index des décès, 1573–1904

Registres paroissiaux catholiques, Espagne, diocèse de Bilbao, 1501-1900

Espagne, Navarre, Index des mariages, 1577–1940

Espagne, Navarre, Index des baptêmes, 1559–1910

Espagne, Navarre, Index des décès, 1592–1986

 

URL is copied to your clipboard.